Ma fabrication classique

Les instruments de Bodo Vosshenrich présentent les caractéristiques de la culture sur les coteaux de Mittenwald et du vieillissement en ateliers français (Rosenstiel/Grenoble, Sabatier & Von Baehr/Paris, Dalle-Carbonare/Toulouse),  étant empreints du soin d’exécution de la formation allemande et de la souplesse de la lutherie française contemporaine, avec une forte touche personnelle et originale.Belle robe allant d’un orange cuivré au rouge-brun, transparent aux reflets dorés. Oreille flatteuse, ample et généreuse. Composition équilibrée et harmonieuse avec une belle portée en salle.
Puissant sans être trop tannique.

Jouables de suite, les instruments de Bodo Vosshenrich sont de grande garde et apprécient un vieillissement au delà des 200 ans.
Ces instruments accompagnent à merveille parcours d’études et professionnelles, en musique de chambre, orchestre ou en solo.

Mis à part les instruments d’origine contrôlée (Guarneri, Stradivari, Montagnana, etc.), il fabrique également des crus purement personnels échappant à tout classement, comme le “violon Cornu” et le “violon jazz”.

Jetez un coup d’oeil sur mon Guarneri en bois exotique flambant neuf. Cliquez ici !


Violon après Antonio Stradivari
Ce modèle est inspiré par le 1716 Medici-Strad, de la période d’or du maître crémonais. Ce violon a un  beau son noble et chaud et une réponse des plus faciles.

Violon après Guiseppe Guarnerius ‘del Gesù’
Plutôt que d’être une copie fidèle d’un quelconque violon de Guiseppe Guarneri, ce modèle est un mélange personnalisé de plusieurs de ses caractéristiques les plus typiques. Le son est plus masculin que celui du model Stradivari. Bien que  moins évident à faire sonner, il a une grande force expressive. Un violoniste ayant un puissant coup d’archet saura sonder les profondes réserves de ce modèle.

Alto après Andrea Guarneri
En Europe, cet alto 41,5 cm après le ‘Conte Vitali’ du Grand père de ‘del Gesu’ est l’un des modèles les plus apprécies par les musiciens comme par les luthiers. Il allie une grande beauté de la forme et harmonie des proportions avec un son moelleux et puissant allant du Do grave jusqu’aux notes les plus aigus sur la corde de La. J’ai modifie la volute et les f par rapport a l’original.

Violoncelle après Domenico  Montagnana
Mon modèle de violoncelle est inspire du « Feuermann » de 1735, avec un coffre légèrement allongé à 75 cm. Ce violoncelle est large sans pour autant sembler carré. Le son est grave, volumineux et focussé en même temps. Grâce à sa largeur et ses épaisseurs massives, ce model est quasiment impossible à saturer.
Tous ces instruments sont vendus soit avec une finition “neuf”, avec un vernis plein ou légèrement dégradé, soit en finition “ancien”, avec un vernis  craquellé, légèrement rayé,  éclaté et patiné. Les usures se limitent désormais exclusivement au vernis.
Si vous avez des préférences concernant la couler du vernis ou votre modèle personnel favori que vous souhaitiez me faire construire pour vous, n’hésitez pas à me le faire savoir !